mercredi 7 mars 2012

Voir au-delà des paysages. La toundra russe.

Poutine, élections truquées (?), corruption, gazoducs...vous dîtes...Russie! Ce beau pays ne doit pourtant pas être limité qu'à ces images et son Histoire mouvementée. La Russie c'est également une géographie des grands horizons, une végétation épurée, un climat particulier.

Grattons sous la neige qui recouvre nos souvenirs de paysages russes pour découvrir la toundra.

   Paysage de toundra.                                                        credit: Dreamstime




La toundra constitue le biome qui occupe les plus hautes latitudes, elle s'étend depuis la limite naturelle des arbres jusqu'à celles des glaces polaires arctiques. 





Carte d'aire de répartition de la toundra.

La toundra est présente en Amérique du Nord et sur le continent eurasien, entre la forêt de conifères "taïga" et les glaces du continent arctique.

Toundra est un mot d'origine russe, elle se développe sur un sol gelé quasiment en permanence, le pergélisol ou permafrost . C'est de ce sol particulier que nait cette végétation, de petits arbustes, des mousses et des lichens.

Le sol est gelé en profondeur en permanence, la température y est inférieure ou égale à 0°C.  La couche de terre qui se trouve au dessus du permafrost et qui dégèle en été est appelée "zone active", elle permet le développement des plantes mais la végétation ne trouvent pas suffisamment de nutriments dans le sol pour assurer leur développement.


Toutes ces plantes ont une croissance ralentie par les conditions climatiques (gel, vents, etc.), l'alternance d'une longue nuit hivernale et d'un long jour estival et la pauvreté du sol. La terre ne porte qu'une faible activité bactérienne : elle ne décompose que très peu la matière organique qui s'accumule et donne naissance à la tourbe. 


         Toundra composée de mousses, pelouses, buissons rampants et lichens.

La toundra est une végétation basse ne couvrant pas la totalité du sol. On dit qu'elle est ouverte. 

Toundra vue satellite. Credit: Google maps

La formation, la persistance, ou la disparition du permafrost sont étroitement liés aux changements climatiques. Les scientifiques observent donc attentivement l'évolution de ces paysages. 

Selon les dernières études (source dictionnaire-environnement.com) le sol tend à rester dégelé de plus en plus longtemps chaque année.  La plus grande tourbière gelée du monde serait en train de fondre pour la première fois depuis sa formation il y a 11.000 ans.


Une tourbière est un écosystème particulier composé principalement de plantes adaptées à un milieu gorgé en eau et dont les débris s'accumulent. La lente décomposition de ces éléments produit la tourbe, matière contenant jusqu'à 50 % de carbone. L'époque de formation des tourbières remonte à +/- 10.000 ans.
Le dégel des tourbières peut avoir des conséquences sur la qualité de l'air. La tourbe génère en effet du méthane (comme les vaches!). Pour l'instant, 70 milliards de tonnes de méthane sont retenus par le permafrost. S'il devait s'échapper dans l'atmosphère dans sa totalité (ce qui est un scénario extrême)  les scientifiques craignent que cela ne contribue de façon importante au réchauffement de la planète.


1 commentaire:

  1. Bonjour, je voulais juste vous signaler que votre carte d'aire de la toundra et des autres types de végétation était un peu floue et que lorsqu'on l'agrandit, celle-ci devient trop petite pour qu'on puisse y déchiffrer les inscriptions de la légende. Cependant, celle-ci m'a été très utile pour un travail sur les mondes arctiques et je vous en remercie.

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation à la diffusion de la géographie. Afin d'éviter les commentaires anonymes n'hésitez pas à vous présenter et laisser au moins votre prénom.