mardi 13 mars 2012

Forum mondial de l'eau. La mer Méditerranée peut-elle disparaître?


Le Forum mondial de l'eau se déroule à Marseille du 12 au 17 mars 2012, tout au long de cette semaine SoloGéo vous emmène donc à la découverte de l'eau en Méditerranée sous toutes ses formes. 


Paradoxalement la Méditerranée est perçue comme une région très sèche alors qu’elle a construit sa société autour de cet élément vital. L’eau est omniprésente dans cette région qu’il s’agisse de l’agriculture, des sources, des inondations, de la gestion de l’eau potable, de la pollution des rivières, du façonnement des paysages et bien sûr de la mer Méditerranée… L’eau sous toutes ses formes, concerne à un moment donné les habitants de la région Méditerranée.

Aujourd'hui SoloGéo vous fait découvrir un pan méconnu de l'Histoire de la mer Méditerrannée, son assèchement quasi total il y a plusieurs milleirs d'années!



La mer Méditerranée pourrait-elle disparaître à nouveau ?

S’il n’y avait pas de mer, nous aurions des montagnes ! Comme celles qui séparent l’Afghanistan de l’Iran. Les montagnes couperaient alors l’Europe de l’Afrique si la mer Méditerranée n’existait pas. 


La mer Méditerranée, une mer fermée. A l'ouest entre la pointe de l'Espagne et celle du Maroc : le détroit de Gibraltar.


Actuellement l'inquiétude se porte plutôt sur la montée du niveau des océans et des mers, pourtant la disparition de la Méditerranée a déjà eu lieu.

Le niveau de la Méditerranée est mobile, il dépend en grande partie du détroit de Gilbraltar, un goulot qui laisse passer les eaux froides de l’océan Atlantique. Forcément dans le sud de l’Espagne l’eau est plus fraiche pour se baigner mais sans cet apport, la mer Méditerranée baisserait de 1mètre par an et serait vouée à disparaitre.
Avec la chaleur du climat l’eau de la mer s’évapore en grande quantité, les fleuves et les précipitations (pluies) ne compensent pas toujours cette perte.

Le détroit de Gibraltar est étroit et peu profond, large de 14 kilomètres et une profondeur de 300 mètres au maximum, il  sépare la mer de l’océan plus qu’il ne les relie. Et il peut se boucher!
C’est ce qui est arrivé pendant le messinien (fin miocène) il y a environ 6 millions d’années, la mer s’est alors asséchée durant plus ou moins 100 000 ans jusqu’à ce que le détroit se rouvre brutalement. C'est pour cela que la mer Méditerranée est aussi salée.




Maintenant un appareil de mesure surveille le niveau de notre mer, le marégraphe, installé à Marseille. La côte de la cité a été choisie car elle est réputée pour être la plus stable du bassin méditerranéen. Le marégraphe fixe le niveau zéro de la mer, pour l’instant il semble plutôt que le niveau de l’eau soit à la hausse.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre participation à la diffusion de la géographie. Afin d'éviter les commentaires anonymes n'hésitez pas à vous présenter et laisser au moins votre prénom.